TRICHOLOMELLA CONSTRICTA (Fr.)Zer ex Kalam.

ÉCOLOGIE

Trouvés le 24 novembre par Pierre Chaillet. Leg et det P. Chaillet. Dans un prés sur restes de boue de décantation. Environs de St. Vit, sur la route de Dôle

CHAPEAU :

Diamètre de 50-60 mm. D'abord plan convexe puis étalé à marge relevée mais gardant un mamelon bas. La marge est longuement flexueuse. Le revêtement, d'un blanc micacé,  presque soyeux mais tournant ensuite au grisâtre pâle, est couvert d'une pruine blanche dessertile. Dans la vieillesse, il se tache de crème plus ou moins foncé et apparaît alors comme maculé de taches sordides. Il peut aussi présenter des traces (d'oxydation ?) roses.

LAMES :

Les lames sont descendantes mais non réellement décurrentes car plutôt adnées. Assez larges (8mm) elles sont peu serrées et mêlées de lamelles. Couleur blanche à crème pâle.

STIPE :

Le stipe (45-55/10-15 mm) est souvent tordu ou coudé et parfois bossué. La base, plus épaisse, est prolongée par une partie qui s'amincit. Sa couleur est également blanche parfois tachée de crème plus ou moins sale. Il est aussi couvert de pruine blanche et parfois marqué par un net quoique fugace anneau qui disparaît assez vite.

CHAIR :

La chair blanche est assez tendre et dégage une odeur composée qui peut rappeler le concombre ou la farine.

MICROSCOPIE

Trame du revêtement parallèle formée d'hyphes de 3-4 µm. Hyphes de la chair plus épaisses (12 µm) bouclées. Spores elliptiques couvertes de grosses verrues bien individualisées (8-9,5x5-5,7 µm)

DISCUSSION

C'est l'ancien calocybe constricta