CLITOCYBE FRAGRANS (Whit.: Fr.)Kumm.

ÉCOLOGIE  :

Plusieurs trouvés le 19 mai 2002 au Bois Rodolphe (Commune de Baume Les Dames). Sous épicéas sur sol calcaire. Sur sol nu ou dans de la mousse.

CHAPEAU :

15-30 mm. Déprimé avec un umbon au centre et la marge retombante, onduleuse et nettement striée. Revêtement sec, lisse et assez translucide à l’humidité mais assez opaque paraissant presque feutré au sec, d’un brun ocre pâle presque blanchâtre sur le terrain et finissant par se foncé assez nettement à la corruption. Quand elle sèche, cette espèce brunit nettement avec une nuance sale, grisâtre. Centre souvent plus foncé.

LAMES :

Vers 3 mm, assez espacées et décurrentes. D’un brun ocre pâle. Arête concolore.

STIPE :

35-50x3-4 mm. Droit ou courbé, régulier sauf à la base qui s’épaissit. Un peu ponctué sous les lames et plus ou moins strié pour le reste. Plus ou moins strigueux à la base.

CHAIR :

Ocre pâle à odeur nette d’anis et saveur idem. Assez fragile dans le stipe

MICROSCOPIE :

Spores assez grosses pour un clitocybe, ellipsoïdes à elliptiques de 6-8x4-5 µm. Basides trapues de 20-25 µm de long. Revêtement formé d’hyphes assez grêles à l’extrémité ( 3-4 µm) reliées à des hyphes plus larges (7-9 µm)

OBSERVATION :

Moser distingue Fragrans de Suaveolens, alors que Breitenbach les synonymise. La planche de frangrans présentée dans le farbe Atlas ressemble beaucoup à notre récolte alors que la Photo des Champignons Suisses semble présenter une espèce beaucoup plus grisâtre ( champignon ayant perdu leur humidité ?).