CLITOCYBE VERMICULARIS (Fr.)Quelet

ÉCOLOGIE :

Trouvé le 21 avril 2003 au bois Rodolphe secteur de l’autre côté de la tache à B. Placidus. Dans les aiguille sous épicéas. Terrain calcaire.

CHAPEAU :

16-32 mm. Plat avec le centre affaissé voire déprimé à subumbiliqué et le bord retombant. Marge sinueuse à déchirée par endroits. Un peu fripée sur le revêtement par le sec. D’un brun rougeâtre un peu cuivré à l’humidité et brun ocre par le sec. Revêtement un peu feutré au centre  de couleur plus clair, parfois en plaque dans quand le spécimen est imbu mais rivuleux à la manière de rivulosa par le sec.

LAMES :

Peu épaisses, assez fines, serrées et plus ou moins décurrentes. Ocre grisâtre assez foncé.

STIPE :

Droit ou courbé. Vers 35x6 mm. Épaissi vers le sommet et la base qui est souvent plus ou moins manchonnée de blanc. Brun roux terne plus pâle sur 1 mm sous les lames. Base continuée par un intense réseau de filaments blancs. 

CHAIR :

Ocre presque blanchâtre au  sec mais plus coloré par temps humide, en particulier, sous le chapeau. Odeur fongique agréable mais pas significative, saveur douce, à amarescente mais pas agréable du tout.

MICROSCOPIE :

Revêtement formé d’hyphes de 5-6 µm de large parfois un peu dressées.
Spores : 3,5-5x2,5-3,5 µm.

OBSERVATIONS :

Proche de radicellata qui pousse un peu près au même moment, il s’en distingue par une couleur plus brun rouge cuivré alors que radicellata est d’une couleur brun grisâtre, plus sale.