CORTINARIUS HINULEUS f. PARINCISUS Bidaud

ÉCOLOGIE :

Nombreux exemplaires trouvés le 29 septembre 2001 en direction du bois Rodolphe dans le parking du petit bois au dessus des cuves à droite de la route avant le pont de l’Audeux. Feuillus mélangés à prédominance de hêtres, chênes et charmes.

CHAPEAU :

40-55 mm. Convexe à plan convexe avec un mamelon assez large, parfois assez aigu. Marge flexueuse à lobée, souvent irrégulière. Revêtement sec, nettement fibreux, surtout vers la marge, d’abord d’un brun roux terne puis vite brun ocre à brun olivâtre sale, marqué de fibrilles plus claires. Restes de voile blanchâtre appendiculés à la marge. Le mamelon est souvent plus coloré, roussâtre à vineux, parfois même noirâtre.

LAMES :

Assez larges ( vers 7-8 mm) et nettement espacées, brun pourpre sombre à maturité. Arête irrégulière plus pâle.

STIPE :

50-60 mm. Parois plus ou moins courbées. Assez bulbeux vers la base qui peut être radicante. Brun sale, plus ou moins strié de blanchâtre avec souvent un zone corticale qui forme comme un manchon blanchâtre dans la moitié inférieure.

CHAIR :

Ocre assez sombre dans le chapeau et brun ocre plus sombre dans le cortex du stipe. Odeur faiblement raphanoïde et saveur désagréable.

MICROSCOPIE :

Spores ellipsoïdes de 7-9x5-6,5 µm à verrues assez hautes et grosses.