LACTARIUS BADIOSANGUINEUS

ÉCOLOGIE :

Plusieurs exemplaires trouvés le 10 novembre 1999 sous jeunes épicéas sur calcaire à tendance humide et acide. Commune de Dammartin, Prendre la 2eme route de droite après la ferme qui termine la route vers le statue et aller au centre du petit bois à gauche, bordure de zone humide.

CHAPEAU :

35-60(90) mm. D’abord convexe parfois bassement mamelonné puis étalé voire déprimé, parfois même presque infundibuliforme. Marge d’abord enroulée et lisse puis relevée par endroits, lobée, irrégulière et nettement cannelée dans la vieillesse. Revêtement luisant et d’aspect gras à l’humidité puis sec, opaque et très finement feutré, velouté. Brun roux olivacé foncé pouvant être plus fauve orangé à la marge et presque noir au centre.

LAMES :

Moyennes vers 5 mm mais pouvant atteindre 8-9 mm pour les gros exemplaires. Moyennement serrées, arquées et faussement décurrentes car si elles se prolongent sur le stipe, leur arrêt est net. Ocre jaune à ocre orangé assez intense. Arête concolore et fimbriée.

STIPE :

40-50x8-12(15 mm) Souvent courbé et subégal, à peine un peu évasé sous les lames. Brun fauve olivacé comme le chapeau mais en plus pâle avec le sommet beaucoup plus clair. Surface un peu irrégulière et très finement feutrée à la loupe.

CHAIR :

Crème clair avec le cortex du pied brun orangé. Odeur acidulée agréable mais saveur douce puis un peu amarescente. Lait blanc, immuable.

MICROSCOPIE :

Spores globuleuses à faiblement elliptiques de 7-8(10)x 6,5-8 µM Ornementation vers 1-1,5 µm, subréticulée avec crêtes éparses également.
Basides 4 sp. Vers 50-52x10-11 µm. Stérigmates vers 5-6 µm.
Cheilo et pleurocystides non significatives.
Hyphes de la cuticule vers 4-5 µm.

OBSERVATION :

Commun dans nos pessières, se distingue par sa robe sombre et ses lames bien colorées. Le lait blanc semble immuable.