LACTARIUS TABIDUS

ÉCOLOGIE :

Plusieurs exemplaires trouvés sous feuillus à Silley le 24 juillet 2002 Dans la mousse. Bois feuillus principalement chênes et hêtres sur sol calcaire

CHAPEAU :

Jusqu’à 30 mm. D’abord arrondi avec un petit mamelon proéminent puis étalé et même faiblement affaissé mais toujours avec son petit mamelon Revêtement sec peut-être un peu feutré. Brun roux qui en séchant fonce assez, souvent plus foncé au centre. Marge flexueuse parfois un peu cannelée.

LAMES :

Fines, moyennement espacées, un peu décurrentes, jaunâtre sale.

STIPE :

30-35x4-5 mm. Souvent courbé, concolore plus pâle sauf à la base qui est d’un brun plus foncé. Ridé parfois assez nettement.

CHAIR :

Brun orangé clair à saveur désagréable et odeur rappelant quietus. Lait jaunissant sur le mouchoir.

MICROSCOPIE :

Spores : presque rondes à globuleuses de 6,5-8x6,4-7 µm à verrues moyennement hautes souvent nettement caténulées.

OBSERVATION :

Nous considérons theiogalus comme une espèce différente fréquentant surtout les terrains acides. Il est omniprésent dans nos tourbières.