LACTARIUS TORMINOSUS.(Schaef. : Fr.)Pers.

ÉCOLOGIE :

Nombreux exemplaires sous des trembles et des aulnes au bord d'une mare sur sol à tendance acide à Glamondans, après chez Clerc à gauche juste avant la ferme du bout du chemin. Le 18 octobre 2000.

CHAPEAU :

Jusqu'à 85 mm. La forme typique dans la jeunesse est celle d'un champignon plan convexe à marge fortement enroulée et à dépression centrale. Mais par la suite l'ambitus se relève, l'extrême marge n'est plus enveloppante et le chapeau se déprime fortement. Parfois marqué d'une ou deux guttules plus foncées. D'abord d'une couleur rosée, vineuse foncé couvert de fibrilles rosées plus pâles et nettement zonées. Marge fortement barbue de poils longs rosés. Puis par la suite dans la vieillesse les zones se diluent, la couleur s'éclaircit vers un ocre orangé, plus jaune vers la marge. Les zones rosées vineuses subsistent ça et là.

LAMES :

Vers 5 mm-, assez serrées. Arquées et décurrentes. D'abord orangé pâle puis ocre orangé soutenu. Arête concolore, sinueuse, flexueuse.

STIPE :

Plutôt trapu vers 30-60x13-16 mm. Droit ou un peu tordu à la base. D'abord rosé plus ou moins vif puis envahi de jaune ocre à partir de la base et finalement tout brun jaune un peu orangé. Plus pâle sous les lames. Assez ruguleux. Finement ponctué feutré à la loupe. La base est ornée d'un fin tomentum blanchâtre.

CHAIR :

Blanchâtre à reflet rosâtre pâle. Plutôt molle. Odeur un peu fruitée mêlée de punaise des bois. Saveur piquante et désagréable.

MICROSCOPIE :

Spores elliptiques de 8-9x6,5-7 µm. Nettement réticulées.