LEPISTA SORDIDA (Fr.)Sing.

ÉCOLOGIE :

Plusieurs exemplaires trouvés le 6 novembre 1999 par Marcel Barthet dans le prés derrière sa maison sous son unique épicéas sur sol calcaire.

CHAPEAU :

30-55 mm. Convexe aplani puis déployé et souvent très irrégulier, bossué, déformé. Parfois avec un mamelon assez bas et obtus. Marge flexueuse à lobé, festonnée. Se relevant fortement sur certains sujets. Couleur unie d'un grisâtre rosâtre lilas à un lilas violet pâle. Couleur souvent terne qui lui a donné son nom. Marge souvent plus foncée sur quelques millimètres. Aspect assez mat.

LAMES :

Moyennement serrées, peu larges, un peu bombée, sublibres. Lilas un peu plus foncé que le chapeau.

STIPE :

25-45x5-9 mm. Parfois subégal, un peu clavé ou alors épaissi légèrement au centre ou même évasé sous les lames. Violâtre un peu plus foncé que le pied. Rayé-fibreux.

CHAIR :

Lilacin pâle dans le chapeau, un peu plus sombre dans le pied. Violette purpurine dans le cortex.

MICROSCOPIE :

Spores elliptiques, verruqueuses, de petites tailles 6-8x4-5 µm

OBSERVATION :

Espèce rappelant lepista nuda en plus petit et plus terne.