LYOPHYLLIUM KONRADIANUM (R. Maire) K&R

ÉCOLOGIE :

Plusieurs exemplaires trouvés le 19 juillet 2001 au bois Rodolphe. Sortie avec J. Bergeon, P & M Chaillet, B. Jarroux. Dans une doline sur sol calcaire sous des épicéas. Agglomérant les brindilles et les aiguilles. A droite dans le virage surplombant l’Audeux. Après le carrefour des deux chemin. Station de C subherytrinus, casticus et irregularis.

CHAPEAU :

Jusqu’à 40 mm. Plan à convexe, parfois quand il est plan avec une brusque retombée de la marge. Paraissant lisse mais finement velouté tomenteux sous la loupe. Marge faiblement lobée et fissile, souvent plus foncée que le reste. D’abord blanc sur le terrain, un peu comme C. prunulus mais passant ensuite à l’ocre grisâtre clair et sale et se tachant aux endroits manipulés de gris sombre à noir.

LAMES :

Assez serrées et moyennement larges ( jusqu’à 4 mm), crème jaune gris clair puis grisonnant assez fortement, au moins à la marge et parfois sur la face des lames. Décollées du pied sur la moitié inférieure.

STIPE :

25-45 mm, assez diversifié, parfois régulier, parfois épaissi sous les lames, parfois un peu ventru ou parfois épaissi à la base. Presque toujours arqué sur notre récolte. Terminé par un tomentum agglomérant les débris. Blanc à ocre grisâtre. Se salissant aussi de noir au toucher. Pas fibrilleux mais nettement poudré surtout dans la partie supérieure.

CHAIR :

A odeur agréable ( herbacée) et douce ou à peine amère après mastication. Assez molle et blanche mais virant rapidement au grisâtre à la coupe et même par endroits au noirâtre.

MICROSCOPIE :

Sporée crème. Spores elliptiques très petites  3-5x2-3µm.

OBSERVATIONS :

De loin, il peut faire penser à un petit C. Prunnulus mais son noircissement indique sa parenté avec les lyophyllium