TRICHOLOMA ARGYRACEUM v. ALBIDOCONICUM

(Bull.)Saccardo

ÉCOLOGIE :

Deux seuls exemplaires trouvés le 5 novembre 2002 dans un taillis de feuillus avec chênes sur sol calcaire entre Roche et Thise. Det et legit. Pierre Chaillet.

CHAPEAU :

34-35 mm. Convexe avec un mamelon obtus et la marge qui peut parfois se relever. Marge sinueuse. Revêtement sec, soyeux, blanc pur puis sali de jaune pâle au mamelon et de jaune plus franc, ça et là à la marge.

LAMES :

Moyennement serrées, subadnées à émarginées, larges vers 3-4 mm. Blanches avec l’arête qui peut se salir de jaunâtre vers le chapeau.

STIPE :

40-45x6-7 mm. Souvent plus ou moins arqué. A peine élargi vers le milieu et s‘amincissant un peu vers la base. Un peu ridé. Blanc pur sauf à la base qui se tache d’ocre jaune. Restes très discrets de voile qui peut aussi se salir de jaunâtre.

CHAIR :

Blanche. Odeur et saveur farineuse.

MICROSCOPIE :

Spores petites et elliptiques de3,5-5x2,5-3,5 µm, guttulées. Basides 4 sp ex : 21x6 µm. Pas de cystides observées sur l’arête Revêtement d’hyphes de 5-9 µm, lisse.

OBSERVATION :

L’odeur et la saveur farineuse, le jaunissement quoique faible place cette espèce dans la stirpe « scalpturatum ». La couleur blanche peut faire penser à cette forme d’argiraceum mais elle paraît plus grosse que ce qu’en dit M. Bon. De plus la forme des hyphes du revêtement semble plus conforme avec inocyboïdes, espèce à odeur et saveur désagréable.