TRICHOLOMA PSEUDOALBUM Bon

ÉCOLOGIE :

Plusieurs exemplaires trouvés le 30 octobre 2001 à Bretigney. En direction du Bois Rodolphe, au niveau du parking avant le pont de l’Audeux, le long de la ride du Blefond. Feuillus mélangés (hêtres, chênes, charmes…) sur sol calcaire assez pauvre.

CHAPEAU :

50-65 mm. Convexe avec un large dôme plus ou moins individualisé puis étalé, parfois même légèrement déprimé. Marge sinueuse souvent déchirée. Revêtement sec, assez lisse, d’abord d’un blanc assez pur puis devenant blanchâtre crème avec sur le disque des nuances ocracé pâle à brunâtres et parfois même des taches confuses sordides.

LAMES :

Assez larges (ex : 8 mm),moyennement serrées, largement attachées au stipe. Blanches, parfois salies de brun sur l’arête. Arête concolore, flexueuse.

STIPE :

40-120x8-15mm. Droit ou courbé, assez régulier, fibreux, blanc mais se salissant de couleur ocre sauf à l’extrême base et sous les lames qui restent blanc pur. Base strigueuse.

CHAIR :

Blanche. Odeur à fondement de gaz d’éclairage, comme sulfureus mais nettement moins forte et plus mélangée. Il ne nous est pas possible de décrire avec précision l’odeur exacte. Réaction au TL4 verdâtre sur les lames seulement.

MICROSCOPIE :

Spores elliptiques et guttulées de 5-7x3-3,5 µm

OBSERVATIONS :

Plusieurs tricholomes peuvent être confondus, surtout album et pseudoalbum. La réaction au TL4 semble les différentier mais bien que la chair ne semble pas réagir au réactif, les autres caractères font pencher pour cette espèce.