TRICHOLOMA SAPONACEUM var. BOUDIERI Barla

ÉCOLOGIE :

Trouvé le 24 octobre 2003 au Bois Rodolphe, Résineux (surtout épicéas) sur calcaire. Temps froid, après les premières gelées.

CHAPEAU :

30-50 mm mais non totalement ouvert et donc les mesures sont trop faibles. D’abord en boule ou campanulé puis convexe avec un dôme souvent nettement marqué. Marge lobé et plus pâle. Revêtement assez lisse d’abord entièrement vert à jaune verdâtre puis envahi à partir du centre de brun rouge qui s’étend sur tout le champignon. Finalement lacéré à craquelé, rappelant une mosaïque.

LAMES :

Larges vers 6 mm peu serrées, longuement accrochées au stipe, d’abord blanchâtres à crème rosâtre puis salies de rougeâtre. A la coupe se salissant d’orangé. Arête plus pâle et irrégulière.

STIPE :

55-85x10-17 mm. Ventru et souvent fusiforme, d’abord blanc parfois lavé de verdâtre clair puis brun sale et terne. Plus ou moins fibrilleux.

CHAIR :

Blanche, mais se lavant d’orangé à la coupe, surtout dans le chapeau et dans le haut du stipe. Odeur du type (savon ?) et saveur amarescente et désagréable.

MICROSCOPIE :

Spores rares sur la récolte de 5-7,5x3-5 µm, subglobuleuses. Basides 4sp. De 5-8 µm d’épaisseur et poils de 3-4 µm. Revêtement formé d’hyphes de 2-6 µm d’épaisseur.

OBSERVATION :

Ce saponaceum vert et fortement rougissant, à chapeau se craquelant peut être ramener à la variété boudieri qui semble synonyme de lavedanum.